A. de Viellerglé et lord R'Hoone
AUTEURS DE L'HÉRITIÈRE DE BIRAGUE.
JEAN LOUIS, OU LA FILLE TROUVEE

A. de Viellerglé et lord R'Hoone / Jean Louis, ou La Fille trouvée / Paris; Hubert Libr.; 1822

TOME TROISIÈME.

{Hu 32} CHAPITRE II.

    Elle parut comme une jeune fleur rare et belle, dont on n'a vu ni les progrès ni les commencemens, et que l'on transplante tout-à-coup, et lorsqu'elle fleurit, dans la serre d'un riche, pour en être l'ornement.
            (B***, Réflexions morales.)

Une femme (grand Dieu! faut-il à la mémoire
Conserver le récit de cette horrible histoire?)
Une femme!...............................
            (VOLTAIRE, Henriade.)

LE même jour où, par les intrigues de l'avocat Courottin, Justine obtint la place de demoiselle de compagnie de mademoiselle de Parthenay, Léonie fut présentée à la cour. Son aventure et sa présence y firent grand bruit; elle reçut une foule de complimens sur sa beauté; et sur-le-champ {Hu 33} les jeunes seigneurs l'entourèrent de leurs hommages en songeant à sa fortune.... Dieu sait les réflexions que fit Léonie, en contemplant de près les coulisses de ce vaste théâtre dont les scènes nous éblouissent tant! Ses pensées furent dignes d'une élève de Barnabé. Ce fut le soir, à son retour de Versailles, qu'en se couchant, elle aperçut l'écriture de Jean Louis et son serment d'amour.

« Justine, dit-elle en regardant la soubrette, comment est-il parvenu jusqu'ici?....

— Qui, mademoiselle?...

Lui!...

— Je vous jure, mademoiselle, que, pendant votre absence, {Hu 34} personne n'est entré chez vous; je n'ai pas quitté votre antichambre.

— Mais ce n'est pas un rêve, une fiction? voyez vous-même?...»

Léonie debout, les yeux errans, n'y croyait qu'à l'instant où ses regards s'attachaient sur les caractères chéris qu'elle connaissait si bien.

Elle fut long-temps à comprendre comment un tel mystère avait eu lieu, et la vérité historique nous force à dire qu'elle ne le comprit jamais!...

La lettre alla rejoindre, sur son sein, le chapeau de fleurs d'oranges; puis elle s'endormit bercée par la douce idée que Jean Louis pensait à elle!... Doux charme des amours!.... heureux le cœur!... Ne pleurez pas, lecteur, je m'arrête.

Huit jours après, le duc donna une {Hu 35} grande fête pour célébrer le retour de sa fille et sa présentation à la cour. Courottin qui, la veille, avait gagné l'affaire du duc, y fut invité. Léonie, héroïne de cette fête, y parut entourée de tout ce que l'art de la parure a de plus brillant et de plus gracieux; les diamans de sa mère enrichissaient son front d'un éclat inutile... A son entrée, le murmure d'étonnement qui l'accueillit fit monter sur ses joues l'incarnat de la pudeur, et fut un véritable triomphe pour son père. Sa grâce et sa beauté, pour tout dire d'un seul mot, enlevèrent jusqu'aux suffrages des mères qui avaient des filles... à marier!... D'abord Léonie n'osa pas parler, tant l'assemblée lui en imposait! Cependant, sur la fin de la soirée, s'apercevant {Hu 36} des inutilités qui se débitaient, et du peu de solidité de la conversation d'une foule d'hommes renommés par leurs talens et leurs connaissances variés, elle reprit l'aisance que donne la conviction de la supériorité.

Nous n'avons pas instruit le lecteur que le professeur Barnabé donnait chaque soir des leçons à Jean Louis et à Fanchette, et que ces deux êtres cachaient sous une écorce grossière, une instruction solide. Aussi le duc de Parthenay eut un triomphe auquel il ne s'attendait guère; ce fut l'étonnement général du salon, lorsque Léonie, se hasardant à parler, fit entendre les expressions pittoresques et poétiques que la nature met dans la bouche {Hu 37} de ceux qui sont vierges pour la langue sociale(1).

(1) Nous appelons langue sociale, cette manière de converser qui ne s'occupe que du temps, des toilettes, de l'importance d'un pli de robe, enlin ces graves riens qui fournissent à l'esprit mille autres riens, et des redites perpétuelles. Je crois qu'on pourrait, en France, faire le type éternel d'une conversation de visite.

Les gens de lettres et les hommes d'état, aux premiers mots prononcés par Léonie, se rangèrent autour d'elle, comme s'ils eussent entendu le prélude d'un concert. Les réparties justes et fines de l'élève de Barnabé firent naître une conversation d'un haut intérêt, et elle y obtint la palme par la manière ingénieuse dont elle dissertait. Le professeur avait donné à Léonie des idées sommaires de chaque science, des abrégés superficiels, mais justes {Hu 38} et solides, afin qu'elle pût remplir son rôle de femme, tel que l'ordre social l'exige: plaire et toujours plaire!...... Quand une femme est belle et qu'elle dit un trait passable, sa bouche de rose le rend divin. Or vous pouvez juger du triomphe de Léonie, alors qu'elle ne lançait pas un mot qui ne fût piquant! Un évêque, étonné de son savoir, osa même lui adresser cette question:

« Et que pensez-vous, mademoiselle, de l'apparition de saint Michel?...

— Ah, monseigneur! dit-elle avec un malin effroi, est-ce qu'il y a des miracles modernes?... » Chacun rit involontairement.

« Il y en a eu, cependant.... répondit l'évêque assez confus.

{Hu 39} — Oui, monseigneur, reprit-elle gravement, surtout lorsque les papes, au moyen de quelques bulles, rendaient l'Europe leur tributaire, et que Rome, ne pouvant plus régner sur les humains, créa un empire de la conscience. Il semble que la destinée de Rome soit de régner toujours!... désormais elle ne régnera plus que par ses monumens.

— Mais, ma chère, dit madame de Vandeuil, vous êtes donc philosophe?...

— Je tâche d'être juste, et de voir clair moralement.

— C'est beau, s'écria La Harpe, étonné de l'expression, en sa qualité de critique.

— C'est mieux, répondit-elle, car c'est bien.

{Hu 40} — Et comment avez-vous trouvé la cour? demanda Vandeuil.

— Une bien grande et une bien petite chose!...

— De grâce, et pour l'honneur de votre philosophie, expliquez-vous, mademoiselle, interrompit Champfort, qui s'était fait remarquer par son esprit délicat, et mettez à portée des pauvres humains les discours des déesses?...

— Hélas! comment parler de prison devant un homme qui en sort? répondit-elle avec ingénuité.

— Pariez toujours, dirent trois ex-ministres.

— Eh bien, messieurs, le palais que j'ai parcouru m'a semblé plein de vide; et les paroles, les gestes de ces automates sortis de la main du {Hu 41} même mécanicien, et que l'on nomme, je ne sais pourquoi, courtisans, m'ont prouvé qu'ils étaient loin d'atteindre à l'éloquence, au grandiose des expressions et au sentiment que l'on rencontre un élage plus bas; car nous ne sommes divisés qu'en grands et en petits!... Je vous assure que les minuties de la grandeur et la grandeur des minuties ne m'ont pas séduite: mais, ajouta-t-elle avec un charmant sourire, en parlant ainsi de la foire où se vendent les faveurs, je blasphème!... n'est-ce pas?...

— Ma fille, dit le duc, comment en un jour avez-vous su tout cela?

— Parce que j'étais avec vous, mon père?...

— Elle n'épargne personne, s'écria Parthenay.

{Hu 42} — Vous n'êtes donc pas Français, mon père? ce que je dis contient soit un compliment, soit une épigramme, et, contre votre ordinaire, vous prenez le mal.

— Vous avez bien raison, mademoiselle, ajouta Champfort, nous n'hésitons jamais; et les Français sont à moitié femmes sous ce rapport-là!...

— C'est vrai, repartit Courottin, habillé tout en noir, et qui, dès le commencement, avait brillé par son esprit sardonique: En général, le Français est l'Athénien moderne, constant dans sa seule inconstance, mobile comme le vent, gracieux dans tout ce qu'il fait, riant de tout; brave à l'excès, il dompterait l'Europe, et s'il la possède jamais... il la {Hu 43} perdra par pur caprice après l'avoir vaincue; il en agira avec elle comme avec une maîtresse. »

On prit Courottin pour un homme supérieur.... dès ce moment sa fortune commença, car le duc l'avait écouté....

Il serait trop long de rapporter toute cette conversation. Ernestine ne fut point jalouse de la supériorité de sa cousine, et cette circonstance noua leur amitié par un lien indissoluble. Il n'est point de divorce entre deux femmes qui s'aiment véritablement. Au milieu de cette réunion des hommes les plus marquans de l'époque, Léonie chercha vainement, parmi les mieux traités par la nature, quelqu'un qui pût rivaliser avec Jean Louis, auquel elle pensait toujours... {Hu 44} Elle s'applaudit de son choix, et son amour redoubla par les obstacles.

Cette soirée décida le sort de la pauvre marquise de Vandeuil. Son perfide époux, rongé d'ambition, et toujours amoureux de Léonie, au milieu du triomphe de cette cousine dont l'existence lui enlevait les biens de la maison de Parthenay, jura de nouveau de tout concilier, fortune, amour, ambition!... Hélas! cette fête brillante fut pour Ernestine un signal funèbre. Nous passerons les détails de la journée qui suivit cette fête; qu'il vous suffise d'apprendre que la marquise fut toujours comblée des attentions de son perfide époux.

Le soir à peine arrivé, le marquis s'enveloppe d'un manteau, se déguise, et se hasarde à marcher à {Hu 45} pied dans Paris: il s'arrête devant chaque apothicaire, et son pas douteux marque une hésitation honorable pour le genre humain. Enfin il n'ose y entrer, mais il s'avance toujours dans Paris avec le même dessein, et sans pouvoir se décider. Tout-à-coup il se souvient de Duroc, et de la manière dont ce serviteur obtint le poison qu'il donna à la duchesse de Parthenay; alors le marquis précipite ses pas, et se dirige vers le Luxembourg; il le traverse, et gagne la rue des Postes. Il arrive à un endroit appelé le Jardin des Apothicaires.

La nuit était sombre, et le marquis fut très-long-temps avant de trouver une porte bâtarde sans serrure et sans marteau: il cherche le bouton d'une sonnette, et pendant ces {Hu 46} différentes opérations, son âme murmure, et des remords anticipés l'étouffént.... Il a sonné. « Duroc ne m'a pas trompé dans son récit, » se dit-il en essayant de penser à d'autres objets!... Bientôt... il entend des pas pesans... personne n'est dans la rue, et il tremble en voyant briller par les fentes une lumière vacillante et un œil curieux qui l'examine avec un soin effrayant....

« Ouvrez, s'écrie le marquis impatienté.

— Qui êtes-vous? répondit une voix forte.

— Un homme qui veut se venger!... » Alors l'œil inquiet brillant à travers les fentes, scruta de nouveau le marquis. A cet instant un rayon de la lune donnant sur le visage {Hu 47} de Vandeuil, l'inconnu n'eut plus de doutes, et, à l'aspect de la pâleur et de l'altération des traits du suppliant il fait tourner la porte sur ses gonds, le marquis se glisse, et l'introducteur s'écrie d'une voix rauque:

« Entre, enfant du crime!....... » Vandeuil tressaillit à ces mots. Le délabrement des habits de ce gnome, sa figure sinistre, ses cheveux blancs, et son pas tremblant, le firent frémir; la lampe vacillante les éclaire à peine dans le vaste souterrain qu'ils parcourent... Enfin, ils arrivent à une pièce voûtée remplie de vases, de cornues, de réchauds, de fourneaux, de planches garnies de racines et de fioles. On voyait même un squelette et des têtes humaines rangées et étiquetées! ..

{Hu 48} « Que veux-tu? dit l'Américain en se rasseyant sur un fauteuil vermoulu, et remettant ses lunettes posées sur un vieux livre manuscrit et tout gras.

— Insolent!.... murmura le marquis.

— Insolent! reprit le vieillard en levant le nez. Ici a, l'ami, toutes distinctions cessent; nous sommes là comme chez les morts; point de rébellion; tu es en mon pouvoir!... Ta vie dépend d'un geste... Mais parle, que veux-tu?.... Réponds vite; mon temps est précieux!....

— Américain, interrompit le marquis, se souvenant du récit de Duroc, je veux tuer une femme!

— Une femme! s'écria le vieillard, et ses yeux s'animèrent de tous les feux de la haine; sols le bien-venu. {Hu 49} Quelle est la mort que tu lui destines?

— Un poison qui fasse languir plusieurs mois!...

— Enfant! je n'ai jamais conçu la vengeance qui tarde!...

— Tenez, dit le marquis en jetant un rouleau de cinquante louis parmi les spatules et les instrumens qui couvraient la table, dépêchez-vous! »

A la vue de l'or, l'Américain ôta ses lunettes, et regardant Vandeuil: « Dis-moi, veux-tu qu'elle souffre, ta victime?...

— Non, je veux qu'elle expire sans douleur!...

Ce n'est pas là une vengeance! répliqua l'obstiné vieillard, et il dit à Vandeuil d'un ton brusque: Sors, et attends. »

{Hu 50} Le chimiste farouche chercha dans un de ses tiroirs, et pesa dans ses balances une poudre rougeâtre dont il enferma dans un papier la valeur de trois ou quatre têtes d'épingles, puis il cria: « Tu peux rentrer!... »

Le marquis revint tout en frémissant de rage, en voyant l'empire despotique que cet Américain cuivré exerçait sur lui.

« Tiens, lui dit le vieillard en lui donnant le poison, que ta victime prenne cela, tes vœux seront remplis!..... mais souviens-toi que si ta vengeance n'est pas légitime....

— Je demande du poison, et non pas des conseils!... s'écria le marquis, indigné du ton de Maïco-Montézumin; de quel droit me parles-vous donc ainsi?... »

{Hu 51} A ces mots, le vieillard prit une attitude fière et imposante.... La colère la plus fougueuse animait son front... « De quel droit! répéta-t-il avec tant de fureur, qu'il bégaya ces paroles... De quel droit?... Quoi que tu puisses être, et si les dignités humaines sont quelque chose au milieu de l'appareil du néant, songe que mes ancêtres furent empereurs du Mexique!.. » Ici b Maïco-Montézumin lança au marquis un regard ironique. « Être chétif!... si tu savais par quels malheurs je suis arrivé à l'état où tu me vois!... Une femme!... une femme vomie par l'enfer!...... composée de tous ses poisons!... et de ses haines, de ses feux et de sa rage!... »

La fureur toujours croissante de ce vieillard rappelant au marquis le {Hu 52} récit de Duroc, et le danger que l'on courait auprès de Maïco quand il pensait à ses malheurs, Vandeuil, épouvanté de son imprudence, tâcha de sortir.

« Une femme! continua le vieillard s'agitant dans sa cellule, une femme!... que l'enfer l'engloutisse! que les démons la poursuivent! que la mort lui soit dix fois amère!... » A ce mot l'Américain se mit entre la porte et le marquis, effrayé à l'aspect du chimiste écumant de rage.

— N'es-tu pas une femme?.... dit Maïco-Montézumin, saisissant le marquis par ses habits. Réponds!...

— Non, répliqua ce dernier, tout tremblant.

— Sors... Va-t-en.... homme!.... et fais souffrir long-temps ta victime; {Hu 53} qu'elle expie le crime d'être femme! Adieu! .... » Et le farouche vieillard se mit à sourire au marquis de Vandeuil. Prenant alors le moment où Maïco immobile, semblait se repaître en idée, de la mort de celle qui fut cause de ses malheurs, le marquis s'élança dans le souterrain, et il y fut suivi par l'Américain, qui grommelait toujours. Lorsque Vandeuil sortit, il respira l'air, et revit le ciel avec un mouvement de joie dont il ne fut pas le maître.

« Il a peur!... et il veut se venger! » s'écria Maïco en s'apercevant du geste du marquis. Il le regarda fuir à travers Paris, verrouilla sa porte, et reprit les immenses travaux qu'il avait entrepris sur la nature des choses. . . . . . . . . . . . . . . .

{Hu 54} Nous donnerons un jour les aventures du descendant des Montézumin: elles sont extraordinairement curieuses, et de nature à justifier cette haine qu'il portait au beau sexe.

CHAPITRE PREMIER CHAPITRE III


Variantes

  1. levant le nez Ici {Hu} (nous ajoutons le point manquant)
  2. du Mexique!.. « Ici {Hu} (nous rectifions le sens des guillemets)

Notes