George Sand - Notes sur certaines editions de ses oeuvres

George Sand
Notes sur certaines éditions de ses œuvres

Premières éditions du Compagnon du Tour de France

"Le Compagnon du Tour de France", achevé en novembre 1840 et publié en France en décembre, a donné lieu à une curieuse et intéressante affaire en Belgique; affaire qui s'étendit jusqu'au milieu de l'année 1841 et donna lieu à une jurisprudence, en soi fort importante.

Importante, certes, mais en fait assez inutile, car l'édition en Belgique comme dans la plupart des autres pays, en ce compris la France, fonctionnait sans beaucoup tenir compte de la législation étrangère, suivant le principe : la loi d'ici protège les œuvres d'ici, et son excuse : pas de protection sans réciprocité.

L'édition du Compagnon du Tour de France débuta, en apparence, avec de bonnes intentions, tant de la part de George Sand, que de l'éditeur bruxellois Alexandre Jamar. Alexandre n'avait que dix-neuf ans; il s'était lancé avec son frère dans une maison d'édition depuis déjà deux ans; il ne semble pas avoir achevé d'études, mais il possédait des notions de droit. Plus tard il changea d'orientation et devint financier et homme politique : directeur puis vice-gouverneur puis gouverneur de la Banque nationale de Belgique; député puis ministre des Travaux publics.

Mais donc, à la fin de 1840, il a dix-neuf ans. Voyons la chronologie des mois précédant l'édition de Perrotin. Ensuite, celle des deux premières éditions belges : de Hauman et de Jamar. Quant à l'affaire Jamar contre Hauman, nous la traitons dans le dossier relatif aux droit d'auteur, etc.: voyez Pasicrisie, 3e série, Cours de Belgique, 1842, vol. II, Appel : Br., 17 mars 1841 et Br., 28 juillet 1841

Fin août à mi-novembre 1840 :
Achèvement de l'écriture. — Traité avec Perrotin. — Révision des épreuves.

Novembre 1840 :
Acquisition du manuscrit par Alexandre Jamar.

Décembre 1840:
Édition Perrotin. — Édition Jamar. — Édition Hauman.


    Notes :
  1. Imprimeur Jules Claye : L'imprimeur de l'édition Perrotin, mentionné au verso du faux-titre et dans l'annonce par la {BF} est H. Fournier et Compagnie. Jules Claye était alors prote chez Fournier. Il deviendra imprimeur breveté en 1846.
  2. Collation des deux volumes :
    ♦ 26 feuilles pour le 1er volume, se répartissant comme suit: 1/4 de feuille pour les titres, une feuille signée a pour la préface, 24 feuilles et demi signées 1 à 25, et une chute d'1/4 de feuille ayant pu servir aux brocheurs pour faire les gardes
    ♦ 2e volume: 1/4 de feuille pour les titres, 30 feuilles signées 1 à 30* (cet astérisque est bizarre car il indique un encartage, ce qui n'est pas a priori le cas, mais pourrait indiquer que les titres des deux volumes et cette demi-feuille 30* formaient une seule feuille in-8°).
    Curieusement, la {BF} annonce « ensemble 62 feuilles » (12 décembre 1840, p.670, n° 6003) alors que, même en comptant les couvertures, on ne dépasse pas 56 feuilles et demi. Perrotin aurait-il ajouté des feuilles publicitaires qu'on ne retrouve pas dans l'exemplaire de la BNF?
  3. Annonces de l'édition Hauman : La Course au clocher : d'Alexandra Lavergne, annoncé par la Bibliographie de la Belgique, n° 12 [décembre] de 1840, p.67 n° 747. Selon la Revue britannique, « le sujet de ce gracieux roman est une véritable course au clocher. Seulement au lieu de clocher, c'est une jeune fille vers laquelle se dirigent deux prétendants » (recension dans pp.1-2 du Bulletin bibliographique de la librairie Meline, Cans et compagnie annexé à la dite revue après la table du second semestre 1840)


Éditions des Œuvres par Meline et Hauman (1838 - 1849)

1. Les six volumes de l'édition Meline (1838-1849)

Nous citons : « Si nous devons faire confiance aux dates figurant en bas des pages de titre [des] six volumes, nous pouvons dire que pour le moins, Le compagnon du tour de France, Un hiver dans le midi de l'Europe, Consuelo, Melchior, Isidora, François le champi et la petite Fadette, sont livrés ici en " préfaçon " avant la parution en librairie en France. D'autres titres sont en parution simultanée France/Belgique, sans pouvoir dire, [...] de l'éditeur Belge, ou des éditeurs français, lesquels ont été les plus rapides. Aucun dépôt public répertorié dans le catalogue collectif des bibliothèques de France ne possède une telle collection en 6 volumes. La BNF possède le tome I seul, et la bibliothèque de Rennes possède la première partie du tome 6 (jusqu'à la page 305). Nous avons interrogé le catalogue de la bibliothèque royale de Belgique, sans succès. Nous ne savons pas si cette série est complète en 6 volumes ou bien si l'éditeur a continué son œuvre de compilation, au fur et à mesure des nouveaux écrits de George Sand.
» Bibliographie, Histoire de l'édition française, 1985, in-4, tome III, p.273-273: » Pendant les années 1830, la valeur des exportations de livres belges tripla, (.) Il devenait courant pour les feuilletons parisiens de paraître sous forme de livres à Bruxelles avant qu'une édition complète ait été produite à Paris. Cela s'appelait une " préfaçon ". L'éditeur belge Méline, par exemple (il était en réalité un italien de Leipzig), publia le Curé de Village de Balzac, qui paraissait en feuilleton dans La Presse en 1839, au moins dix-huit mois avant l'édition parisienne sous forme de livre. Beaucoup d'œuvres de George Sand sortaient à Bruxelles avant d'être mises en circulation à Paris (.). » (www.librairie-amour-qui-bouquine.com/SAND.doc)

    Chronologie :
  1. le 25 mai 1838, l'Allgemeine Bibiographie für Deutschland ({ABD}) annonce la parution de deux volumes des œuvres de George Sand (n°21 p.279 #1238), sans préciser le nombre pages ou de feuilles ni le nom de l'éditeur, mais en donnant le prix : 30 Fr.
  2. le 1er juillet 1838, la Bibliographie de la Belgique ({Bibliogr.Belgique}) annonce la parution du « Tome second » (1er juillet, p.14 n° 219), sans préciser le nombre de page ni le nom de l'éditeur, mais en donnant le prix : 12 Reichsthaler.
  3. en septembre-octobre 1839, la Bibliographie de la Belgique annonce la parution du « tome 3, première partie » (fasc. 9-10, p.54 n° 601, sans préciser le nombre de pages ou de feuilles mais en nommant l'éditeur, et en donnant le prix : 6 Reichsthaler.
  4. le 22 novembre 1839, l'Allgemeine Bibiographie für Deutschland annonce la parution de ce même tome 3, première partie (n° 47, p.712 #2597), sans préciser le nombre pages ou de feuilles ni le nom de l'éditeur, mais en donnant le prix : 7 Fr. 50, et en liant à l'annonce du 25 mai 1838.
  5. Nous n'avons pas trouvé d'annonce pour la deuxième partie du tome 3, ni pour les tomes 4 à 6.
  6. La page de titre du tome 3 est millésimée "1839". Ce millésime ne peut s'appliquer à Pauline, Les Mississipiens et Cosima publiés seulement en 1840; il ne peut s'appliquer au Compagnon du tour de France qui a été publié seulement à la fin de 1840; et il ne peut s'appliquer à Un hiver au midi de l'Europe publié seulement en 1841.
  7. La page de titre du tome 4 est millésimée "1843", ce qui est cohérent avec le contenu.
  8. La page de titre du tome 5 est millésimée "1844". Ce millésime ne peut s'appliquer au Meunier d'Angibault, Kourroglou et Isidora, publiés seulement en 1845.
  9. La page de titre du tome 6 est millésimée "1847". Ce millésime ne peut s'appliquer à François le Champi dont la prépublication ne fut achevée que le 4 mars 1848 : ni à La Petite Fadette dont la prépublication ne fut achevée que le 31 janvier 1849.
    Le tome 6 se présente en deux parties normalement reliées ensemble et séparées par un faux-titre ; la pagination est continue ({Colin1965} p.85)

    Interprétation de ces données :
  1. Tomes 1 et 2 : La mention de « deux volumes » de l'{ABD} de mai 1838 peut s'appliquer aux tomes 1 et 2 de l'édition, ou au tome 1 seul, en deux parties (comme plus tard le tome 3). Le délai de publication par la {Bibliogr.Belgique} s'explique par la simple raison que ce périodique n'existait pas auparavant. La mention « Tome second » peut signifier simplement que Meline a annoncé ses deux tomes en mai tout en mettant en vente le second avec un certain délai.
    Deux éléments nous permettent de savoir ce qu'il en est :
    — La coupure du tome 1 en deux parties ne pourrait s'opérer qu'entre Indians et Valentine, ou entre Valentine et Mauprat. Or, dans le premier cas la coupure devrait se faire au deuxième feuillet de la feuille 15, à la page [231] ; et, dans le second cas, au quatrième feuillet de la feuille 23. Une bonne coupure, dans une imposition in 8°, doit se faire à la feuille, la demi-feuille ou au quart de feuille.
    — Le prix mentionné dans l'annonce de l'{ABD} de mai 1838 est de 30 Fr. pour « 2 vol. » ; celui qui est donné dans l'{ABD} de novembre 1839 est de 7 Fr. 50 pour le « T.III, première partie ». On en déduit aisément que les deux volumes de 1838 sont bien les tomes 1 et 2. Et en effet le tome 2, comme le 1, se prête malaisément à une coupure en deux parties.
    On notera aussi que c'est encore la première Lélia qui est publiée à la fin du tome 2. La seconde Lélia n'avait pas paru dans la presse, sauf quelques extraits, et l'édition Bonnaire n'est annoncée par la {BF} que le 28 septembre 1839. On peut en déduire que la composition de la fin du tome 2 de Meline est antérieure et peut même avoir été faite par réimpositon de l'édition séparée de la première Lélia par Meline, annoncée en février 1839.
  2. Tome 3 : La coupure en deux parties est incontestable et seules les feuilles qui précédent Pauline peuvent faire partie du volume portant le millésime "1839". La coupure se fait avant le quatrième feuillet de la feuille 19, après la page 302 (fin de Gabriel) ; c'est un curieux endroit mais le fait est là.
    Le reste du tome 3 n'a pu être publié qu'en 1841 et devait avoir une couverture portant ce millésime; la page de titre également. La parution de cette deuxième partie peut avoir été annoncée vers avril – l'édition séparée d'Un hiver au midi de l'Europe ayant été annoncée par la {Bibliogr.Belgique} en mars-avril de cette année –, mais la mise en vente ne peut être antérieure au 28 juillet à cause d'un litige pendant en appel à Bruxelles entre les éditeurs Hauman et Jamar concernant Le Compagnon du Tour de France (voir plus haut la note sur les Premières éditions du Compagnon du Tour de France, et {Colin1965} p.49 sub 4.
  3. Tome 4 : Il se prête mal à une coupure en deux parties, et certainement pas en deux parties égales. On peut admette que, comme les Tome 1 et 2, il a paru entier.
  4. Tome 5 : Nous n'avons pas vu ce tome et n'avons pas trouvé les détails de sa composition. il est certain qu'il parut en deux parties, par la raison qu'on a vue plus haut.
    La première partie est de 1844 et comprend La Comtesse de Rudolstadt, Jeanne et Procope le Grand.
    La deuxième partie est de 1845 et comprend Le meunier d'Angibault, Kourroglou et Isidora.
  5. Tome 6 : Nous n'avons pas vu ce tome et n'avons pas trouvé les détails de sa composition. il est certain qu'il parut en deux parties, par la raison qu'on a vue en tête de cette note, dans la citation « la bibliothèque de Rennes possède la première partie du tome 6 (jusqu'à la page 305) ». Voir aussi {Colin1965} p.85.
    La première partie est de 1847 et comprend Le Peché de M. Antoine, La Mare au Diable, Lucrezia Floriani et Le Piccinino.
    La deuxième partie est de 1849 et comprend François le Champi et La Petite Fadette.

2. Les six volumes de l'édition Hauman
5 vol. en 1842-1844, le sixième par Meline en 1847

Les éditions Hauman mirent fin volontairement à leurs activités à la date du 1er janvier 1846. Comme on peut le voir dans la section suivante, elles publièrent encore Le Meunier d'Angibault et Teverino en 1845.

L'édition des œuvres par la maison Hauman elle-même comprend cinq volumes et ne contient que des œuvres publiées auparavant par elle ; c'est ce qui explique quelques lacunes par comparaison avec l'édition Meline.

Le sixième et dernier volume, postérieur à la cession à Meline, contient d'une part les dernières œuvres de George Sand publiées par Hauman en 1845, et d'autre part des œuvres de George Sand de parution postérieure à 1845.

Par ailleurs l'édition Hauman — en ce compris le tome VI par Meline — contient toutes les œuvres publiées auparavant par Hauman, à l'exception on ne sait pourquoi, de Cosima qu'elle ne contient pas.

Avant la cessation d'activités, « une convention était intervenue au mois de septembre 1845 par laquelle la maison Meline, Cans et Cie avait acquis le fonds de la maison Hauman » ({J. Hellemans: Ed. Hauman (CEDIC)}, p.6).

Ainsi donc Meline se trouva en possession non seulement des invendus de Hauman, mais aussi des formes d'imprimerie qui subsistaient.

Selon toute vraisemblance, Meline pourvut les invendus des cinq volumes des œuvres de G.S. d'une nouvelle couverture à son nom. Nous avons connaissance d'une telle couverture au nom de Meline, Cans et Cie, pour le tome II, millésimée "1850" (voyez la notice de ce tome II). Nous n'avons pas vu cette couverture, ni sa description.

Dans la terminologie de Georges Colin, ces invendus Hauman, à page de titre Hauman mais à couverture Meline, forment une émission et non une édition à part, justement parce que la différence est accessoire. En conséquence, tant que nous n'aurons pas plus d'information sur ces couvertures Meline – malheuresement très difficiles à trouver –, nous ne faisons pas de descriptions propres de ces tomes Hauman I à V " rhabillés " par Meline.

3. Parallèle des publications de Meline et de Hauman

L'édition proprement Meline a deux lacunes par comparaison à l'édition Hauman : Jean-Jacques Rousseau et Teverino. On voit dans un tableaux qui suit que Meline n'avait pas publié ces deux œuvres.

Sur l'éditeur Meline, il existe une étude : M. Battistini ; Un editore livornese a Bruxelles : Giovan Paolo Meline ; 25 p. (tiré à part du Bollettino storico livornese, I, n°3, 1937). Mais nous ne l'avons pas encore trouvée.

ŒUVRES NON INCLUSES DANS LES ÉDITIONS GROUPÉES.
(ordre alphabétique des œuvres)

Il s'agit des œuvres issues de la collaboration de la future George Sand et de Jules Sandeau, sous le pseudonyme J. Sand. Rose et Blanche ne fut jamais revendiqué par G.S., et La prima donna le fut très tardivement.

titre d'œuvre MELINE HAUMAN
"La Prima Donna" in 8° 1840 in 8° 1840
"Rose et Blanche / ou La Comédienne et la Religieuse" in-16 1833
in-18 1833

ŒUVRES INCLUSES DANS LES ÉDITIONS GROUPÉES.
(ordre alphabétique des œuvres)

titre d'œuvre MELINE
édition...
HAUMAN
édition...
...des Œuvres 1 ...séparée 2 ...des Œuvres 1 ...séparée 2
"Aldo le Rimeur" I 6 in-12 1837 3 II 4 in-18 1840 3
"André" II 8 in-18 1835 III 5 in-18 1842
"Le Compagnon du Tour de France" III 8 in-18 1841 III 1 in-18 1841
"La Comtesse de Rudolstadt" V 1 in-18 1843-1844 V 1 in-?? 1844
"Consuelo" IV 2 in-16 1842-1843 IV 2 in-18 1842-1843
"Cosima / ou la Haine dans l'Amour" III 7 in-12 1840 in-18 1840
"La Dernière Aldini" II 9 in-18 1838 III 2 in-18 1842
"François le Champi" VI 5 in-18 1848
"Gabriel" III 4 in-18 1839 in-18 1840 [1839]
"Horace" IV 1 in-18 1842 II 5 in-18 1842
"Indiana" I 2 in-18 1832 I 2 in-18 1841
"Isidora" V 6 in-18 1845
"Jacques" I 1 in-18 1834 I 3 in-18 1841
Jean-Jacques Rousseau in-18 1842 4 IV 6 in-8° 1843
Jean Ziska IV 5 in-18(??) 1843 IV 3 in-18(??) 1843
"Jeanne" V 2 in-18 1844 V 2 in-16 1844
"Kourroglou" V 5 in-18 1845 5 VI 2 in-18 1845 5
"Lavinia" II 4 in-18(?) 1837 III 8 in-18 1842
"Lélia" [1ère version]
"Lélia" [2de version]
II 12
in-18 1833

I 1

in-18 1841
"Leone Leoni" II 7 in-18 1835 III 6 in-18 1842
"Lettres d'un Voyageur" I 5 in-12 1837 II 3 in-12 1840
"Lucrezia Floriani" VI 3 in-18 1846 VI 6 6
"Les Maîtres mosaïstes" II 10 in-18 1838 III 3 in-18 1842
"La Mare au Diable" VI 2 in-18 1846 VI 5 7
"La Marquise" II 3 in-18(?) 1837 III 7 in-18 1842
"Mattea" II 6 in-18(?) 1837 III 10 in-18 1842
"Mauprat" I 4 in-16(?) 1837 I 4 in-18 1841
"Melchior" IV 3 in-18 1842 IV 4 in-8° 1843
"Metella" II 5 in-18(?) 1837 III 9 in-18 1842
"Le Meunier d'Angibault" V 4 in-18 1845 VI 1 in-18 1845 8
"Les Mississipiens" III 6 in-12 1840 in-18 1840
"Mouny-Robin" IV 4 in-18 1842 IV 5 in-8° 1843
"L'Orco" II 11 in-18 1838 9 III 4 in-18 1842 9
"Pauline" III 5 in-12 1840 in-18 1840
"Le Péché de M. Antoine" VI 1 in-16 1846 VI 4 10
"La Petite Fadette" VI 6 in-18 1849 11
"Le Piccinino" VI 4 in-16 1847 12
Procope le Grand V 3 in-18 1844 13 14
"Le Secrétaire intime" II 1 in-12 1834 15
Les Sept Cordes de la lyre III 3 in-18 1839 in-18 1839
"Simon" II 2 in-18 1836 IV 1 in-18 1842
"Spiridion" III 2 in-18 1839 in-18 1839
"Teverino" 16 VI 3 in-16 1845
"Un Hiver au Midi de l'Europe" III 9 in-18 1841 II 1 in-18 1841
"L'Uscoque" III 1 in-18 1838 II 6 in-18 1842
"Valentine" I 3 in-18 1832 II 2 in-18 1841
    NOTES :
  1. sous la forme <tome>' '<position>. Un '—' indique l'absence.
  2. Seule la première édition est relevée.
  3. Chez Hauman comme chez Meline, Aldo le rimeur à la fin du volume des Lettres d'un voyageur.
  4. Chez Hauman comme chez Meline, Jean-Jacques Rousseau à la fin du volume Melchior — Mouny-Robin.
  5. Chez Hauman comme chez Meline, Kourroglou à la fin du volume du Meunier d'Angibault.
  6. Lucrezia Floriani n'a pas été publiée par Hauman mais est incluse dans le tome VI des œuvres (publié par Meline).
  7. La Mare au diable n'a pas été publiée par Hauman mais est incluse dans le tome VI des œuvres (publié par Meline).
  8. Hauman a publié deux éditions en 1845 : l'une et l'autre sont des réimpositions de l'édition Meline
  9. Chez Hauman comme chez Meline, L'Orco à la fin du volume des Maîtres mosaïstes.
  10. Le Péché de M. Antoine n'a pas été publié par Hauman mais est inclus dans le tome VI des œuvres (publié par Meline).
  11. La petite Fadette n'a pas été publiée par Hauman.
  12. Le Piccinno n'a pas été publié par Hauman.
  13. Chez Meline Procope le Grand est à la fin du volume Jeanne.
  14. Procope le Grand n'a pas été publié par Hauman.
  15. Le Secrétaire intime n'a pas été publié par Hauman.
  16. Teverino n'a pas été publié par Meline (en dehors du tome VI de l'édition Hauman continuée par lui).

COMPARAISON DU CONTENU DES DEUX TOMES VI DE MELINE
(dans l'ordre de distribution)

MELINE proprement dit MELINE succédant à HAUMAN
1847 Le Péché de M. Antoine 1847 Le Meunier d'Angibault
La Mare au diable Kourroglou
Lucrezia Floriani Teverino
Le Piccinno Le Péché de M. Antoine
1849 François le Champi Mouny-Robin
La petite Fadette Lucrezia Floriani



Historique des changements

13/9/2018 qques. corr. ; ajout du tableau "COMPARAISON DU CONTENU DES DEUX TOMES VI DE MELINE"
24/8/2018 ajout de la note sur les "Éditions des Œuvres par Meline et Hauman (1838 - 1849)".
?? : original

Retour à la page principale Conventions & Abréviations
Écrire à Henri.Sch@skynet.be